À 4 kilomètres au Nord d'Auckland, on peut accéder au village de Birkenhead. La vie sauvage est encore omniprésente dans ce coin. Il est facile d'y trouver des criques désertes, des forêts de Kauris centenaires, des sentiers escarpés et une faune diversifiée.

Ces arguments ont suffit à nous donner envie d'explorer la zone !

Birkenhead la sauvage

Auckland - Birkenhead en Ferry

12$ aller-retour 

12 minutes de trajet

Horaires et Informations

 

Birkenhead la sauvage

Une fôret luxuriante a longtemps recouvert toute la région, jusqu'à ce que l'humain décide d'y construire une grosse raffinerie de sucre. Forcément il a fallu loger les travailleurs et le village de Birkenhead est apparu ! Aujourd'hui la raffinerie fonctionne encore mais la plupart des locaux ne sont plus des ouvriers (plutôt des familles recherchant un peu de tranquillité).

Le quartier historique est tout petit. Les jolies maisons typiques des quartiers résidentiels jalonnent les routes de la ville. Tout est très ordonné !

Le jour du ramassage des poubelles se transforme en slalom pour piétons

Le jour du ramassage des poubelles se transforme en slalom pour piétons

Birkenhead la sauvage

On a d'abord fait une petite promenade historique près de la raffinerie (qui est encore la seule raffinerie de sucre de Nouvelle-Zélande!)

La raffinerie se cache dans la végétation

La raffinerie se cache dans la végétation

Birkenhead la sauvage

Mais on a surtout exploré les chemins de randonnée plus axés sur la nature dont le fameux "Maori Pipi Walk" ! Comment résister à découvrir un sentier au nom si rigolo ! Entre arbres centenaires, faune étonnante et plages tranquilles, le temps est passé si vite qu'il fallait déjà songer à rentrer avant que l'obscurité n'envahisse Birkenhead. On aurait pu tenter de rester un peu la nuit vu les colonies de vers luisants qui vivent en ces lieux mais la fatigue a eu raison de nous !

Birkenhead la sauvage
Birkenhead la sauvage
Birkenhead la sauvage
Retour à l'accueil