On arrive aux pieds du Golden Mount, il y a un mec à un guichet qui demande 20฿ par personne pour pouvoir monter là haut.

On s'attaque à l'escalier qui dispose de toutes petites marches (de mémoire, environ 10cm de hauteur), on a l'impression de piétiner mais on pense que c'est surtout fait pour être forcé à prendre le temps de monter...

stairs.jpg

 

D'ailleurs, ça nous permet d'observer les statues et sculptures qui bordent le chemin vers le temple.

boodlady.jpg
goldenmoon.jpg

 

On arrive rapidement à une première étape plane où on peut trouver un shop avec de quoi manger et boire... Le capitalisme serait-il une religion?

À ce moment là de l'ascension on commence à voir des cloches et des gongs un peu partout. D'après ce qu'on a compris, elle permettent de réaliser un rituel qui assure une longue vie à quiconque fera sonner chaque cloche qui mène vers le sommet! Il y en a quand même un peu plus de 90.

Du coup, tout le monde se donne à coeur joie sur les clochettes et ça donne une ambiance au lieu qui serait bien trop calme sinon puisque la végétation isole pas mal du bruit de la ville.

cloche.jpg
gongman.jpg

 

Enfin arrivés au temple un panneau nous demande de NE PAS enlever nos chaussures... Étonnant sachant que c'est tout le temps l'inverse qui est demandé aux visiteurs (même quand on rentre dans des guest houses).

On commence à avoir une belle vue par les fenêtres du temple. On surplombe la ville à une altitude d'environ 75m!

look.jpg

                                                                 - Ho regarde le père Noël vient de passer!

                                                                 - Mais non Jaqueline, on est bouddhistes, il ne passe pas par ici!

 

Il y a des flèches au sol qui indiquent le sens de la visite. On a vu (on ne sait plus trop où) qu'il était préférable de tourner dans le sens des aiguilles d'une montre quand on visite un lieu ici.

monk.jpg

Zut, j'crois que chui perdu...

 

On trouve des statues et des lieux pour les offrandes. Un bouddha se fait recouvrir de feuilles d'or par des croyants. On voit une femme en coller plusieurs, elle en pose une sur la tête, une sur le coeur, une sur le ventre et une sur le... ba... entre le ventre et les jambes quoi... On imagine que c'est une façon de se protéger soi-même à ces endroits.

Si j'étais bouddhiste j'en collerai plein sur mes petits orteils pour les protéger des coups involontaires dans les meubles.

goldenbud.jpg

 

À un autre endroit, on regarde étonnés une femme soulever un petit éléphant. Elle nous voit s'interroger sur ce qu'elle fait et vient nous expliquer. Il faut se mettre à genoux, faire un voeu et essayer de soulever l'éléphant avec l'annulaire. Si on arrive à le soulever, c'est que le voeu va se réaliser! Il faut ensuite le soulever une deuxième fois. Si il vous est difficile de le soulever de nouveau, cela signifie que le voeu sera compliqué à réaliser. Bon... c'est ce qu'on a compris parce que la dame ne parlait pas un super anglais.

eleph.jpg

 

Bon, c'est pas tout de faire de la muscu mais on a un temple à visiter, on continue à suivre nos petites flèches et on se retrouve dans le saint des saint... une sorte de petit labyrinthe en forme de "+" avec au centre une statue et devant laquelle il y avait des grosses tirelires en plexiglas.

tirlire.jpg

Par ici la monnaie!

 

On s'apprêtaient à redescendre quand Lise repère une sorte de petit passage dans un coin. Quelques marches plus haut, on se retrouve au dernier étage du temple. Une sorte de plateforme à ciel ouvert avec de nouveaux gongs, statues et endroits destinés aux offrandes et méditation.

Wat Saket, la montagne d'or de Bangkok
Là encore les gens viennent et font parfois plusieurs passages autour du stūpa. C'est la partie qu'on appelle par chez nous un dôme. Le gros truc doré sur la photo.

La vue d'ici est vraiment belle et dégagée! On voit les buildings de la partie business de Bangkok au loin dans la pollution. Les temples qui dépassent ça et là. On voit la ville vivre.

bkkgolden.jpg

 

On se dit qu'un coucher de soleil depuis ici doit être sympa alors on se pose sur un banc en profitant du calme et en observant les gens. Il y a pas mal de touristes, beaucoup de gens qui prient/méditent et aussi beaucoup de moines qui font de même.

budbud.jpg

 

Après plusieurs minutes là haut, un groupe de militaires arrive et commencent à frotter la partie centrale d'un des gongs. Il y a pourtant des sortes de maillets pour les faire "sonner". Mais on comprend ce qu'ils font quand l'un d'eux arrive à faire entrer le gong en résonance et émet un son cristallin et très aigu! Étonnant pour un gong de cette taille!

On attend qu'ils partent pour s'essayer à l'exercice. Après quelques essais et quelques crampes, on arrive à faire un semblant de vibration mais rien d'exceptionnel.

resonnance.jpg

 

On aurait bien aimé continuer plus longtemps mais un moine nous aborde et vient nous dire que le temple fermait plus tôt ce jour là et qu'on devait se casser... Tant pis pour le coucher de soleil... De toute façon avec la pollution on n'aurait sûrement pas pu le voir très bien puisqu'il disparaissait déjà derrière le nuage de fumée.

sunset.jpg
 
Retour à l'accueil