Troisième jour à Kuala Lumpur, fini de faire les larves autour de l'auberge.

On prend le métro pour aller visiter le "Tugu Negara", ou le Monument National.

kuala lumpur Seth Lise malaisie

 

D'ici on a une belle vue sur le centre ville qui est en plein développement ! À ce rythme là il faudrait qu'on revienne dans 5 ans pour voir ce qui a changé.

Ce monument a été construit en 1966 en hommage aux personnes mortes pour la liberté de la Malaisie ainsi que l'occupation des Japonais lors de la Seconde Guerre Mondiale.

Menara Tower et Monument National

C'est la plus grosse sculpture en bronze au Monde!

L'endroit est vraiment propre et calme. Il y a de belles mosaïques et des dorures.

kuala lumpur Seth Lise malaisie
kuala lumpur Seth Lise malaisie

 

Des familles malaisiennes viennent tour à tour se prendre en photo aux pieds du monument.

 

On enchaîne avec la Menara Tower qui essaye de rivaliser avec les Petronas Towers. Deux styles très différents mais toujours impressionnant.

kuala lumpur Seth Lise malaisie

 

Le prix pour monter au sommet de la tour est un peu trop abusé pour nous donc on reste au pieds du bâtiment. Il y a un petit cinéma où on peut regarder gratuitement un documentaire sur la construction de la tour. À part ça, sur place tout est fait pour faire dépenser le touriste. Difficile de faire quelques mètres sans se faire proposer un aller-retour en haut de la tour, on peut acheter des objets à l’effigie de la tour et de la Malaisie, on peut acheter des boissons dans des bouteilles qui ont la forme de la Menara Tower... Il y a même un petit zoo avec des oiseaux et des insectes sous la tour... N'imp' !

Il y a cependant un petit parc dont l'accès est gratuit où on peut se reposer un peu au frais.

kuala lumpur Seth Lise malaisie

Petit panneau spécial touristes en manque d'originalité ou d'inspiration qui indique carrément où prendre une photo !

 

Sur le chemin du retour, on tombe sur une compétition de vélo un peu particulière... Il y a des traditionnelles courses de vitesse...

kuala lumpur Seth Lise malaisie

 

Mais il y a aussi des courses de lenteur ! Le but est d'arriver le dernier. Les cyclistes tentent simplement de rester en équilibre sur leurs vélos et d'avancer le plus lentement possible. Impossible de poser le pied par terre ni de faire marche arrière.

kuala lumpur Seth Lise malaisie

 

Après de longues minutes et seulement quelques mètres parcourus, on s'est vite lassés et on est parti vers le métro.

 

Dans les rames de métro, on remarque qu'il y a beaucoup d'interdits, dont les « indecent behavior » (comportements indécents). Interdit donc de s'embrasser ou se tenir la main. Il ne faut pas oublier que la Malaisie est un pays musulman et conservateur.

kuala lumpur Seth Lise malaisie

 

D'ailleurs pour éviter certains "comportements indécents" il y a des rames de métro et de train réservées aux femmes !

kuala lumpur Seth Lise malaisie

 

Cette solution a été mise en place pour réduire les problèmes de harcèlement sexuel.

 

Dans la rue, à l'inverse on remarque qu'il n'y a presque que des hommes.

kuala lumpur Seth Lise malaisie
kuala lumpur Seth Lise malaisie

 

Retour dans notre "grande" chambre d'auberge avec une double-ration chacun de Nasi Lemak (toujours achetés au même stand de rue) en se tenant au courant des news du pays! héhé

Mine de rien, la course de lenteur à vélo ferait un bon sujet de reportage pour Groland!

kuala lumpur Seth Lise malaisie
Retour à l'accueil