La pluie ça fait chier. Si on veut sortir profiter un peu on rentre trempés et c'est presque impossible de sécher en dormant dans son van. On vit dans l'eau, on roule dans l'eau, on marche sous l'eau, on mange de l'eau, on dort sur des matelas pleins d'eau, notre sommeil est bercé par le bruit des gouttes d'eau. L'humidité omniprésente pourrait bientôt faire pousser des champignons sur Gigapudding ! Il pleut à torrent depuis quelques jours, les champs sont complètement inondés, les rivières s'agitent et notre patience est mise à rude épreuve. 6 jours de pluie intense et continue sont à venir.

 

Entre Hastings et Wellington, on avait prévu plusieurs étapes sympa, toutes ruinées par le mauvais temps. Pas de rando à Taumatawhakatangihangakoauauotamateaturipukakapikimaungahoronukupokaiwhenuakitanatahu, qui porte le nom le plus long du pays, pas de découverte du plus grand champ d’éoliennes de l'hémisphère Sud (toutes dans le brouillard), pas de visite de petites villes historiques, pas de ballades sur les lieux de tournages du Seigneur des Anneaux, pas de découvertes de colonies de phoques sur des plages isolées. Au lieu de ça on a fait des demi-tours à cause des routes en mauvais état (à cause de légères inondations), en avançant tout doucement sur les autoroutes en zigzag où les nombreuses dépanneuses nous rappellent qu'il faut y aller molo, que la chaussée est très glissante et qu'il y a de nombreux glissement de terrain qui ont empiété sur la route.

 

Quelques centaines de virages glissants plus tard, on finit par arriver à Wellington, la capitale la plus au Sud du monde ! Forcement, il pleut encore. Mais heureusement la plupart des musées de la ville sont gratuits! Voici enfin une occasion de se sécher et de se réchauffer. On attaque par le fameux musée Te Papa (qui veut dire "Le lieu des trésors de cette Terre" en maori).

 

C'est le musée parfait pour mieux comprendre la Nouvelle-Zélande. On y trouve des infos sur la géologie, la biologie, la culture maori, l'histoire, la société et l'art aux pays de kiwis. Tout est super ludique et interactif.

carte.jpg
Te Papa, le trésor de Wellington

 

 

Dans la partie géologique, une attraction attire tous les touristes : la maison qui tremble ! Une simulation d'un tremblement de terre avec bruit sourd et sol qui bouge. Si seulement les visiteurs de Wellington savaient qu'un vrai séisme les attendait dans la semaine qui suit...

Les animaux du pays sont tous un peu bizarres, minuscules ou énormes, avec des particularités qu'on ne retrouve nulle par ailleurs dans le monde.

whale.jpg
poulpy.jpg

Un alien ? Non. Un calamar géant.

 

Les maoris ont une vrai place dans ce musée, même si l'étage qui leur est consacré est moins visité. On comprend comment ils vivaient, leurs us, coutumes et légendes.

mask.jpg
maori.jpg
hooks.jpg

 

On a été frappés par la richesse du contenu pour toute la partie sur l'histoire moderne du pays: Découvertes, avancées sociales, colonialisme, guerres, héros inconnus, art contemporain et mode de vie sont mis à l'honneur.

hooray_gay.jpg
goblet.jpg

À gauche un gobelet normal, à droite un gobelet qui a subit une pression à 3200 mètres de profondeur.

 

 

beef.jpg
80s.jpg

Voir les jouets de son enfance dans une vitrine de musée, ça donne un sacré coup de vieux...

 

Une journée ne suffit pas pour bien explorer ce musée qui propose aussi des chouettes expos (parfois payantes) et internet gratuit et illimité !

 

Musée Te Papa

Gratuit

55 Cable Street, Wellington

 

La pluie continue son flot. On s'éloigne un peu de la ville pour trouver un stationnement discret où passer la nuit.

Retour à l'accueil