Ce matin on décide de partir à la découverte du quartier colonial de Singapour qu'on n'avait jamais pris le temps d'aller explorer. Il est tôt, la ville se réveille. On se perd le long des grands axes de la ville.

catlady.jpg
paint.jpg

Repeindre une barrière recouverte par de la végétation? Easy!

 

minitruc.jpg

 

On fait un passage express dans un 7/11 pour chercher un petit déjeuner du champion : Oreo saveur cheescake myrtille et boisson litchi et melon vert (qui ressemblait plus à du plastique cramée qu'à du melon mais bon).

dej.jpg

 

On arrive enfin à destination. La ville prend un autre visage avec des églises anglicanes, des maisons art-déco, des sculptures, des musées et parcs grandioses et des fresques colorées. On ne reconnaît plus Singapour!

charly.jpg

Où est Charlie?

 

 

koloni.jpg
canva.jpg
Singapour, artistique et colonial

 

On décide d'explorer le Fort Canning Park qui abrite des arbres tropicaux, des vieilles batisses de l'époque coloniale et une faune vorace... Il suffit de s'arrêter 10 secondes pour se faire attaquer par une horde de moustiques affamés. 16 piqures en 10 secondes, qui dit mieux?

gate.jpg
skalator

Un escalator en plein air dans un parc? Normal!

 

On rentre vers notre auberge, les bras et jambes gonflés par les piqures, en passant par un quartier ouvrier colorés. Il y a quelques temples mais il est interdit de les prendre en photo. En face, on trouve des petits stands de massages en tout genre et décoration florale. Mais pas le temps de niaiser, on doit faire le check out dans notre auberge avant 10h!

massage.jpg
idolez.jpg
reader.jpg
phone.jpg

 

On profite d'un dernier « Chicken rice » bien typique accompagné d'une soupe fade avant de quitter la ville, direction l'aéroport.

indian.jpg
bouffe.jpg
repas_gens.jpg

 

L'aéroport de Changi est toujours aussi agréable : l'immigration se passe en un claquement de doigt et on peut se détendre avec un massage de pied gratuit, un petit plongeon dans la piscine ou en allant observer les papillons du Butterfly Garden en attendant de pouvoir embarquer. On ne voit pas le temps passer... On entre enfin dans notre avion et c'est parti pour quelques heures de vols avec un pilote amoureux des virages en l'air. Ca promet...

cloudz.jpg
Retour à l'accueil