Au petit matin, on arrive à Rotorua. On est accueillit par un épais brouillard et une odeur d’œuf moisi. En fait c'est pas du brouillard, juste des émanations naturelles vu qu'on est en pleine zone volcanique/thermale. Ça pue le souffre et le sulfure ! Les bains bouillonnants sont éparpillés dans la ville mais dans la plupart des cas il faut payer pour y accéder. On se dirige vers la zone thermale publique qui est donc gratuite !

rotosmok.jpg
bubble.jpg
champi.jpg

 

Alors qu'on errait au milieu des zones thermales, on aperçoit une petite boule de poil noir. Un tout petit chat squatte entre les bains bouillonnants, bien au chaud. Il a l'air perdu, seul, apeuré, affamé, à moitié aveugle, en détresse.

lonely_smoky.jpg
fumay.jpg

 

On ne sait pas vraiment quoi faire. On n'imagine pas abandonner là ce petit être fragile. On veut d'abord l'attraper pour l'amener dans un refuge, mais il s'enfuit dès qu'on s'approche un peu trop. En plus la zone est interdite au public et dangereuse. On appelle la SPA du coin pour qu'ils viennent le chercher, on nous dit que quelqu'un va bientôt arriver. On attend. Longtemps. Très longtemps. Personne ne vient. On rappelle la SPA, la même fille au téléphone nous redemande toutes les infos qu'on lui avait déjà donné. Une heure plus tard on attend encore. Personne ne vient. Le petit chat reste au chaud, dans la fumée des bains de boues. On lui donne donc le nom de « Smoky »

Rotorua et son petit chat
burdz.jpg

 

Smoky a du mal à marcher, il ne tient pas droit. On voit qu'il a vraiment besoin de manger. On va vite lui chercher une petite boite de thon. On lui envoie des petits morceaux (pour ne pas le faire fuir) avec une fourchette/catapulte. Il se jette dessus avec ses petites pattes et ses toutes petites griffes et engloutit tout ce qui arrive à sa portée. On dirait qu'il n'a pas mangé depuis des jours. Il reprend des forces à vu d’œil. On attend encore un bout de temps, on essaie de l'attraper à nouveau sans y arriver. On va faire un tour en ville pour manger à notre tour en espérant qu'à notre retour Smoky aura été récupéré par un habitant ou par la SPA qui n'est qu'à deux rues de là. On a l'impression qu'ils se soucient plus des kiwis ou des faucons que des chatons aveugles dans les parcs...

 

Après une petite exploration de la ville, un burger, des frites et quelques cookies on retourne au parc et Smoky n'est plus là. La roche bien chaude où il se blottissait est déserte. On l'appelle pour en avoir le cœur net... Et malheureusement on le voit ressortir au son de notre voix. Il s'était juste caché dans les fourés, sûrement apeurés par les touristes. On voit qu'il a repris du poil de la bête grâce à la boite de thon qu'on lui a refilé puisqu'il accourt vers nous avec curiosité.

happy_smoky.jpg

 

On ne sait plus quoi faire. Il est toujours insaisissable, il a l'air d'aller mieux. En espérant que la SPA vienne le chercher dans la journée, on le laisse dans sa zone de chaleur. On reviendra en soirée.

 

On part explorer la ville, pleine de boutiques funky et de maoris mangeurs de burgers. On finit dans le parc au Nord-Est de la ville tout près du lac. On y croise surtout des cars de touristes chinois vu qu'on est tout près d'un musée, mais aussi des joueurs de croquet ! Top tendance !

chato.jpg
croket.jpg

 

On longe des chemins qui mènent au lac Rotorua. Le lac est super beau, mi-bleu mi-laiteux (mais il pue), les activités touristiques vont bon train et la faune y vit (presque) paisiblement.

tree_water.jpg
chasing_gulls.jpg
paraboat-copie-1.jpg
swanblack.jpg

 

Il y a aussi un tas de zones thermales, de la boue qui fait des bulles, des bains à gaz hilarants (mais qui font aussi tomber dans les pommes si on en abuse), des roches jaunes pleines de sulfure, des vapeurs qui puent sortant des roches. La zone est instable et il ne faut pas trop s'approcher, mais la tentation d'enjamber la petite barrière pour observer ces phénomènes naturels de plus près est tentante.

rotorua_pool_steam.jpg
milky_water.jpg

 

On retourne voir le petit chat mais il n'est plus là. On espère que Smoky a été récupéré par la SPA ou adopté par un gentil passant. On décide de passer la nuit dans le parc au milieu des oiseaux où on mangera en observant le couché de soleil

island_birds.jpg
Retour à l'accueil