Le trajet Auckland-Singapour n'a pas été de tout repos...

On avait une escale à Melbourne, à la descente de l'avion, on se retrouve dans un couloir blanc, sans fenêtre ni rien, tel du bétail mené vers l'abattoir. Au bout du couloir, un scanner corporel, une fouille et un passage de notre bagage à main au rayon X nous attendent... C'est pas comme si on y avait déjà eu droit avant de monter dans l'avion.... La sécurité dans les avions c'est important mais ils faudrait qu'ils se détendent le string aussi...

 

Bref, à l'inverse, l'arrivée à Singapour se fait sans encombres, on passe dans le couloir "rien à déclarer" et nous voilà en quelques minutes en train d'échanger nos billets NZ contre des dollars Singapour. Après ça, direction le MRT (métro de Singapour) toujours aussi propre et ordonné!

 

On arrive dans le quartier Lillte India où on avait réservé une auberge. Comme on avait eu des retards sur nos deux vols (NZ-Australie = la voiture dans laquelle était les pilotes à eu un problème, et Australie-Singapour = il y avait un problème avec de la paperasse) on est arrivés après le check-in mais tout avait été prévu et on avait un code pour entrer et une enveloppe nous attendait sur le bureau de la reception.

Notre chambre alcove est minuscule, un rideau en guise de porte et on partage la pièce avec 3 autres "alcoves". On laisse nos affaires (en étant bien obligés de faire confiance à nos colocs d'une nuit) et on part chercher à manger.

 

On tombe sur un petit food court typique d'ici, des petits stands de bouffe et des tables en pagaille devant. Sans oublier ces petites chaises en plastique qu'on voit partout!

eating.jpg

 

Après ça on ira passer une nuit bien méritée pour attaquer le lendemain.

La nuit sera étonnamment bonne malgré la chaleur humide qu'il fait à Singapour et le décalage horaire qu'on se prend dans la tronche. C'est qu'à 4h du mat ici, il est normalement l'heure à laquelle on se levait à Auckland.

 

Personne dans les rues... enfin presque...

marchand.jpg
offrande.jpg

 

On se retrouve dans le quartier Arabe avec une mosquée qui nous fait penser au dessin animé Aladin... En marchant dans le coin on est en plein dedans puisqu'un resto qui ouvre diffuse "Ce rêve bleu". On ne serait même pas étonnés de voir débarquer Jaffar et Yago!

aladdin.jpg

 

On aurait bien frotté une lampe magique pour faire apparaitre un bon plat bien de chez nous mais on se rabbat sur le plat typique d'ici, le chicken-rice. Simple mais très "efficace".

chickenrice.jpg

 

Ensuite, comme on n'a pas trouvé de tapis volant on s'oriente vers un tapis roulant qui nous emmène dans le métro direction le CBD et Marina Bay avec ses buildings emblématiques. En arrivant sur les lieux on remarque que la skyline a un peu changée depuis notre passage au même endroit en 2008.

Singapour, streetfood, quartier arabe et CBD

Ce qui a changé c'est un building assez impressionnant. C'est en fait tout un complèxe hotellier de 2600 chambres, un casino, des boutiques, un musée et une piscine suspendue avec un débordement de 146m. Bref, pas vraiment le genre de truc dans notre budget mais c'est interessant à voir!

D'ailleurs qui aurait cru qu'en plus de tout ça, ils avaient carrément foutu un canal censé recréer l'esprit de Venise, avec les gondoles et tout, ouai carrément!

Pour ceux/celles qui ont le mal de mer en gondole, il y a la possibilité d'acheter une Ferrari dans une boutique pas trop loin... normal.

venise.jpg

 

Avant de repartir on passe devant un endroit où il y a des gros ballons blancs et une fille nous donne des stylos en nous demandant d'y écrire nos voeux pour 2014... Pris au dépourvu on trouve le truc le plus cul-cul qu'on puisse imaginer.

wish.jpg

Pour ceux qui ont une mauvaise vue ou la flèmme de pencher la tête sur la gauche, y'a marqué "Encore plein de voyages et de bonheur".

 

Tout ça est un peu trop bling bling à notre goût, on préfère retourner dans les quartiers moins touristiques.

On passe des buildings aux vieilles maisons traditionnelles, un Singapour plus authentique.

architek.jpg
cooks.jpg

 

Dans une petite ruelle, on tombe sur un panneau écrit en plusieurs langues, mais même sans lire il est plutôt explicite.

shoot.jpg

Un simple "défense d'entrer" aurait suffit non?

 

Quelques minutes plus tôt la pluie tropicale nous tombe dessus. Il pleut très fort mais avec la chaleur qu'il fait l'eau est tiède et on sèche plutôt vite, ça nous change de la NZ où on devait attendre plusieurs jours pour avoir à peine l'impression que nos vêtements n'étaient plus trop mouillés.

rainyshit.jpg
peoplerain.jpg

 

On continue à explorer en cherchant les endroits couverts... direction un temple.

encen.jpg
idols.jpg

 

Il devait y avoir un évenement spécial le soir même parce que des moines bricoleurs étaient en train d'installer de la moquette et des chaises dans le temple.

 

On enchaine avec des galeries où on trouve toute sortes de plats, fruits, légumes, pâtisseries...

cash.jpg
trucs.jpg
pawpawguy.jpg

 

Par endroits, l'hygiène laisse à désirer mais tout à l'air plus ou moins appétissant, on se laisse tenter par un lait de soja fermenté. Tasty!

court2.jpg

 

Juste le temps de rentrer et de se reposer, on retourne manger notre street food à côté de l'auberge avant d'aller dormir.

foodcourt.jpg
Retour à l'accueil