On bouleverse un peu notre calendrier de publications (nos articles sont programmés car nous n'avons pas souvent accès à internet) pour parler d'un événement d'actualité assez exceptionnel.

 

Les news françaises et internationales en ont un peu parlé apparemment, il y a eu un gros séisme qui vient de toucher Wellington, la capitale de la Nouvelle-Zélande. Et il se trouve qu'on y a posé notre van depuis quelques jours.

blog voyage seth lise photo earthquake wellington seisme july 21 juillet 2013 crack

Ce n'est pas notre premier tremblement de terre en Nouvelle-Zélande. A vrai dire c'est notre quatrième. Mais aucun jusqu'à lors n'avait atteint cette puissance. Il a atteint une magnitude de 6.5 (plus de détails ici). Tranquillement installés dans notre voiture après une journée de marche à travers la ville on a senti la voiture trembler dans tous les sens pendant 20 longues secondes. Les gens assis sur le waterfront (où on était garés aussi) regardaient dans tous les sens pour chercher où s'abriter ou regarder les bruits de bris de verre autour. En face de nous de l'autre côté de la baie (du côté des docks et du port pour ceux qui connaissent) on avait vue sur le CBD et on a pu voir distinctement les façades vitrées de buidlings bouger en reflétant le ciel. Les buildings gigotaient comme des flans!

 

Une fois la secousse passée et le bruit grave du tremblement terminé on a vu un bateau transformé en resto se décrocher de ses arrimes, quelques secondes plus tard les gens en sont sortis affolés en courant, sautant dans leurs voitures pour démarrer à toute vitesse. Une femme apeurée nous disait d'aller se réfugier puisque l'eau était montée d'un coup (d'où le bateau décroché). Un neo-zélandais qui passait par là a sorti son téléphone pour vérifier si il y avait un risque de tsunami mais ça ne semblait pas être le cas.

La vie de la ville a été coupée d'une seconde à l'autre, tout le monde partant s'abriter.

blog voyage seth lise photo earthquake wellington seisme july 21 juillet 2013 crack

 

Après ça la nuit est tombée et les répliques continuaient à nous secouer plus légèrement pendant plusieurs heures.

Le réseau téléphonique était complètement saturé, tout les habitants appelant leurs proches.

L'eau des toilettes publiques a été coupée (plus de chasse d'eau ni de robinet, berk).

Les supermarchés ont été pris d'assaut et dévalisés de tout ce qui ressemble à une boite de conserve, à une bouteille d'eau, à des piles, des bougies et snack-food en tout genre.

 

Le lendemain matin on s'est levés à l'aube pour aller faire un tour en ville et constater les dégâts.

blog voyage seth lise photo earthquake wellington seisme july 21 juillet 2013 crack
blog voyage seth lise photo earthquake wellington seisme july 21 juillet 2013 crack
blog voyage seth lise photo earthquake wellington seisme july 21 juillet 2013 crack

 

A peine arrivés à proximité du centre ville en passant par le port on a commencé à voir des craquelures plus ou moins impressionnantes dans le sol.

blog voyage seth lise photo earthquake wellington seisme july 21 juillet 2013 crack
blog voyage seth lise photo earthquake wellington seisme july 21 juillet 2013 crack
blog voyage seth lise photo earthquake wellington seisme july 21 juillet 2013 crack

 

Il y a de nombreux reporters et journalistes en ville qui se promènent avec leurs caméras.

blog voyage seth lise photo earthquake wellington seisme july 21 juillet 2013 crack
blog voyage seth lise photo earthquake wellington seisme july 21 juillet 2013 crack

 

La ville semble anormalement déserte pour un lundi matin, surtout dans le CBD.

blog voyage seth lise photo earthquake wellington seisme july 21 juillet 2013 crack

 

Et pour cause, pratiquement tous les buildings de bureau ou d'administration sont fermés.

blog voyage seth lise photo earthquake wellington seisme july 21 juillet 2013 crack
blog voyage seth lise photo earthquake wellington seisme july 21 juillet 2013 crack
blog voyage seth lise photo earthquake wellington seisme july 21 juillet 2013 crack

 

Il a été demandé à la population de rester éloigné du CBD et des immeubles. Mais ça on l'a su en s'approchant d'un de ces buildings où on pouvait voir des débris tombés du plafond et parce qu'un ouvrier sensé assurer la sécurité du lieu nous l'a dit.

blog voyage seth lise photo earthquake wellington seisme july 21 juillet 2013 crack
blog voyage seth lise photo earthquake wellington seisme july 21 juillet 2013 crack
blog voyage seth lise photo earthquake wellington seisme july 21 juillet 2013 crack

 

On a été acheter le journal dans une station essence (qui n'avait pas ravitaillé son stock de canettes vu la surconsommation la veille) et on a appris que ce tremblement de terre a été plus fort que celui de février 2011 qui a détruit la ville de Christchurch. Heureusement, l'épicentre ne se trouvant pas sous la ville, l'évenement n'a pas été aussi dévastateur.

blog voyage seth lise photo earthquake wellington seisme july 21 juillet 2013 crack

 

L'équivalent énergétique de 100 fois la bombe balancée sur Hiroshima.

Des répliques plus ou moins fortes sont attendues dans les jours qui viennent et un tremblement de terre équivalent pourrait arriver dans les 24h à venir selon les experts. Dans les journaux on peut aussi trouver des listes de choses à acheter d'urgence pour se faire un kit de survie en cas de nouvelle secousse. Mais vivant dans notre van "en mode camping" on a déjà tout l'attirail du survivor ! (ça c'est pour rassurer nos mamounettes, mais en vrai on fait pas les fiers).

 

 

Retour à l'accueil