Notre avion atterit à Bangkok en même temps que le coucher de soleil. Avec la pollution il est rouge sang et à peine visible derrière la couche épaisse de "fumée".

L'immigration est vite passée... même en s'étant fait griller la priorité par une diva qui devait être un peu pressée... Elle a ouvert les barrières qui délimitent le chemin jusqu'aux guichets de l'immigration et est passée devant tout le monde malgré les douaniers qui lui ordonnaient de retourner à sa place... La lady aurait fait ça aux USA, elle se serait retrouvée avec un coup de taser dans l'cul, là les douaniers avaient l'air à peine fâchés!

Une petite photo avec la webcam de l'immigration, un tampon dans le passeport, on récupère nos bagages direction le train qui nous mènera au centre ville en 30 minutes.

 

Une fois arrivés au terminus, il nous reste encore 4,5km à parcourir pour atteindre notre guest house. On se retrouve dans la rue et on a comme l'impression qu'il se passe quelque chose de bizarre. Des milliers de personnes sont dans avec le quartier des sifflets et des drapeaux.

blog voyage photo bangkok revolution pvt
blog voyage photo bangkok revolution pvt

 

On hésitait à prendre un tuk tuk mais vu la foule qu'il y a partout il nous semble plus facile d'y aller à pieds. On se met en route... et pas de chance, c'est à contre-sens du flot des manifestants.

blog voyage photo bangkok revolution pvt

 

Sur le bord de la route on retrouve les fameux stands de street food que je redoute tant depuis que j'ai eu droit à un passage prolongé à l'hopital après un empoisonnement alimentaire lors de mon premier "séjour" à Bangkok.

blog voyage photo bangkok revolution pvt
blog voyage photo bangkok revolution pvt
blog voyage photo bangkok revolution pvt

 

Dans toute cette cohue je me fais bousculer par quelqu'un que je reconnais. Au milieu de cette centaine de milliers de personnes, je venais de tomber nez à nez avec Steve Aoki! [Instant photo groupie de base bien relou obligatoire pour clouer le bec à ceux qui me diront "pics or it didn't happen"]

blog voyage photo bangkok revolution pvt steve aoki

Après vérification il jouait bien dans un festival le soir même.

Peu après, on arrive sur un gros axe qui ressemble aux Champs Elysées pour donner une idée. Au bout on peut voir le Monument de la démocratie où tous les discours sont donnés. C'est le point de ralliement des chemises jaunes.

blog voyage photo bangkok revolution pvt
sittin.jpg

 

C'est à cet endoit que tous les discours sont donnés et diffusés sur écrans géants. Des manifestants dorment sur place depuis plusieurs semaines. Il y a une distribution de bouffe et de medicaments gratos pour les plus téméraires qui "vivent" là depuis longtemps... Il devient impossible d'avancer dans la foule compacte. On essaie alors de contourner les gens par des ruelles obscures aux maisons bordeliques envahies par des chats errants.

sleepin.jpg

 

Le bruit est incéssant. Les manifestants ont des sifflets et passent leurs temps à crier et applaudir. On est vraiment fatigués, encore victimes du décalage horaire.

Arrivée à Bangkok sous les sifflets!
democratie.jpg

 

On trouve enfin la guest house dans laquelle on avait prévu de dormir, on apprend qu'elle est pleine (difficile de réserver à l'avance vu qu'ils n'ont pas de site internet). On continue à avancer dans le coin et on tombe sur une guest house un peu isolée qui nous semble correcte. Arrivés dans la chambre et une fois les sacs posés on ressort chercher à manger. Il est tard, on choisit la facilité et la sécurité (apparente) en allant à MacDo pour épargner nos estomac pas encore habitués à l'hygiène qui laisse à désirer ici.

Retour dans notre chambre, on s'endormira au doux son des discours, des sifflets et des applaudissements.

roomba.jpg
Retour à l'accueil