On décide de rester quelques jours à Napier pour recharger un peu les batteries (toutes les batteries, même celles de nos appareils photos et de notre ordi). On vit dans notre voiture pour dépenser le moins possible, alors hors de question d'aller dans un camping pour trouver une prise de courant. Direction MacDo, fournisseur non-officiel d'électricité et de merde mangeable/buvable à tous les backpackers en vadrouille !

macburo.jpg

Le beau bureau  sponsorisé par MacMerde où on écrit nos articles.

wifi.jpg

On commence la journée tranquille en se lavant dans des chiottes publiques, en réglant un peu de paperasse à la poste et en allant faire des courses dans un supermarché low-cost.  Et oui, la vie de voyageurs c'est pas sexy tous les jours.

Alors qu'on cherchait notre bonheur au rayon pancake en poudre (rajouter de l'eau, secouez, ça donne des pancakes plein de grumeaux.) on a senti le sol bouger... Notre tout premier tremblement de terre en Nouvelle-Zélande ! Tout le sol s'est déplacé d'un coup, les rayons des magasins vibraient et résonnaient en s'entrechoquant. En tout cas, l'équipe marketing des pancakes en poudre est très forte pour nous balancer ça au moment où on saisit le-dit produit (Remuez moi sinon la poudre elle reste en bas). Tous les clients autour de nous avaient l'air de trouver ça normal. On est quand même dans une ville qui a été complètement détruite par un séisme en 1931 et la zone tremble régulièrement. Ici, c'est la routine ! Pour nous, c'est l'angoisse. Nos cheveux et nos poils se sont dressés, on avait les jambes toutes molles à force de trembler. Ce n'était qu'un "petit" tremblement de terre, 4,9 sur l'échelle de Richter, mais des répliques ont suivi tout le reste de la journée.

 

Pour se détendre un peu, on part découvrir le Botanic Garden qui, en plus d'être gratuit, nous offre la possibilité de voir des plantes complétement bizarres.

fildentaire.jpg
fleurdanus.jpg
nenuprout.jpg

 

On ne croise que des jardiniers et quelques perruches. Le reste de la population préfère le front de mer.

lotusbleu.jpg
pomme2pain.jpg
scie.jpg

 

En même temps on les comprend vu que le jardin longe le vieux cimetière de la ville. C'est pas folichon de se promener au milieu des stelles et tombes brisées par le temps et les tremblements de terre.

Tremblements de terre à Napier
 

En y regardant de plus près,  on remarque que les pierres tombales posées après le gros séisme de 1931 sont plus ou moins intactes comparées à celle qui précèdent cet évènement.

mort.jpg

 

On reprend la route pour trouver un petit coin tranquille pour manger.

spencer.jpg
truand2lamisere.jpg

On s'est fait un Chili con carne... Enfin sans riz, sans carne, et sans tomate. Vive le ketchup et le pain de mie !

 

On passe l'après-midi à errer près de Roro o Kuri avant de retourner sur un petit parking de Napier pour passer la nuit face à la mer.

letsgo2mtl.jpg
Retour à l'accueil