C'est officiel, on est devenu des hippies...

On a emmené Mac Fly faire son safety certificate... Le garagiste nous a annoncé qu'il y en avait pour $1500 de réparation... haha

Bon, on soupçonne quand même le mec de vouloir nous en##### parce qu'il y a plein de trucs inutiles ou pas dangereux, genre les vitres teintées qui sont... trop teintées, ou le pare-choc qui est un peu craqué (depuis qu'on a shooté le kangourou)...

Du coup on lui a dit que ça valait même pas le coup de faire les réparations au prix où on voulait la vendre. Alors on s'est cassés, peace brother.

Maintenant la mission c'est d'arriver à Sydney en caisse. On est repassés par la Gold Coast qu'on avait déjà visitée au tout début de notre road trip. Rien n'a bougé, c'était sympa de se souvenir des débuts. Peace gros!
 



Cette fois-ci on est passés par Nimbin, un peu à l'intérieur du pays (pas sur la côte quoi), carrément paumé dans la montagne, avec des petites routes sinueuses, dans une végétation végétalement verdoyante. C'était sympa, on se croyait chez les hobbits.


Et là on est arrivés à Nimbin, un vieux "village" de 400 habitants tous hippies, avec une bonne odeur de cannabis qui plane dans la rue.

A peine arrivés, on nous a proposé 4 fois d'affilé des trucs à fumer ou manger.



C'est vraiment une sorte de communauté isolée, non violente qui se bat pour légaliser le cannabis, avec la "hemp ambassy", écolo... bref des putains de vrais hippies.


Tout est authentique, aucun supermarché, tout est peint à la main, semble recyclé...



On a passé la nuit sur un parking, le matin on s'est réveillés face a deux aborigènes en train de petit déjeuner dans la rue, en peignoire rose a boire du lait qui était dans un bidon d'huile... complètement psychédélique comme vision.



Et on a encore eu affaire a un kangourou suicidaire qu'on a évité de justesse sur une petite route brumeuse en quittant Nimbin vers Lismore (où on blog là).




Peace!

Nimbin, la ville hippie australienne
Retour à l'accueil