Ça fait quand même deux semaines qu'on attend dans le coin que la saison commence enfin...

L'agence (ou tout le monde nous renvoie pour chercher du taf) étant fermée le week-end, on se pointe a la première heure (8h30) et rien de nouveau...

Mais on voit un groupe de 15 asiatiques qui ont tous un papier dans la main... c'est chelou, ils ont quand même l'air de partir bosser.
Du coup on décide de retourner faire le tour des fermes du coin, on s'aventure un peu dans les vergers, on se fait chasser par des chiens avec plein de dents, et on s'arrête finalement dans une exploitation avec un chien qui a l'air cool... c'est bon signe.

http://farm4.static.flickr.com/3437/3261067947_945208d600.jpg

On fait le tour du truc, une femme vient nous voir, nous dit d'aller voir le boss, on lui demande si il a besoin de pickers... il réfléchit 1 minute et nous dit de revenir le lendemain pour un essai a 7h du mat...
On s'en va et finalement il nous rattrape et nous demande si on veut commencer maintenant pour faire du packing de pèches... hihihihihi  ba ouai carrément mec !

On va vite chausser nos baskets et nous voila enfin au boulot!
Lise trie les pèches, moi je suis a la fin de la chaîne je récupère les cartons, je vérifie qu'il y a le bon poids et je ferme le tout, et hop je range ca sur une palette...  c'est pas la folie mais on s'en tape, on bosse enfin !

A 10h, on a le droit a une petite pause avec capuccino et gâteaux gratuits. A midi on a 1h de pause pour manger avec la famille ( un couple), coca frais et gratos, ça fait plaisir. Il y a deux autres jeunes qui bossent la, un australien et une albanaise naturalisée.

Bref, la journée se passe bien, on fini a 14h30, le mec trouve qu'on a bien bossé, comme on lui a dit qu'on vivait dans la foret, il nous propose de dormir sur place et forcement on accepte.
On a maintenant une douche, un chiotte, et un petit coin cuisine rien que pour nous, et on a même le frigo le plus gros du monde! C'est pas vraiment un frigo, c'est la "cool room" ( chambre froide) qui fait plus de 100 mètres carrés, dans laquelle ils entreposent des palettes de 500kg.
Bref, le rêve, après deux semaines a boire de l'eau a 30 degrés et a se laver dans la rivière.
Et tout ça gratuit !

Et cerise sur le gâteau, on est déclaré et plutôt bien payé, les boss sont plutôt sympa (pour l'instant en tout cas), on vit en plein milieu de centaines d'hectares de pommiers et poiriers. On peut manger autant de fruits qu'on veut...

\o/

Demain on pack encore des fruits et après on commence a ramasser les pommes.

Retour à l'accueil