6 janvier:

 

Après avoir posté notre dernier article et donc la visite au cyber café, on a été acheter de quoi se faire un barbecue et un bidon de 12 litres d'eau minérale parce que l'eau qu'on récupère dans les chiottes des aires d'autoroute ça commence a aller, surtout qu'on est pas très friands de son arrière goût de terre ou égout.

De retour dans notre forêt, on se prépare un petit feu, 3 voitures passent à côté de nous, les passagers nous souhaitent même un bon appétit… 10 minutes plus tard, nos saucisses sont presque prêtes quand au loin on voit un camion de pompier débarquer et s'arrêter juste devant nous.

On commence a flipper en imaginant les emmerdes qui allaient nous arriver pour feu non autorisé dans une foret en plein été…

 

Ils ne nous ont rien dit, ils ont juste continué le chemin et sont repartis. Faut dire que le feu était vraiment minuscule et on avait 2 bouteilles d'eau sur la table et le bidon de 12 litres d'eau à côté du feu, on pouvait pas prendre plus de précautions.

On commence à se demander si on ne se serait pas fait dénoncer. La délation a l'air d'être une habitude australienne. D'ailleurs on voit souvent à l'entrée des villes/quartiers des panneaux indiquant que la zone est sous surveillance du voisinage qui sont prêts à appeler la police si ils voient quelque chose de suspect.

http://farm4.static.flickr.com/3347/3214906030_5b90c2fc19.jpg

 

Ca a ses avantages et ses inconvénients mais ca fait un peu big brother. On imagine tout les gens derrière leurs rideaux a surveiller la rue. D'ailleurs c'est assez relou pour nous parce que du coup on ose jamais se garer pour dormir dans certains quartiers de peur d'être victime d'un appel genre "allo poliiiiiiice, y'a deux d'jeuns qui dorment dans une voiture juste devant chez moooooooi, j'ai peur, au secours, ils ont l'air méchaaaaaant, envoyez les pompiers et les renforts".

 

Bref, on a dégusté nos hot-dog, puis avant de se coucher on a du chasser une cinquantaine de mouches qui avaient élu domicile dans la voiture qui était fraîche.

 

 

7 janvier:

 

Pas grand chose. Petit dej avec le pain qui restait de la veille (ça faisait 1 semaine et demi qu'on a pas mangé de pain). On va en ville pour démarcher des fermes et exploitations. On mange a Hungry Jack's et on fait le plein de fanta et coca parce que les boissons sont à volonté. L'apres-midi on fait le tour des exploitations. Décidément y'a pas de taf, la saison a pas commencé, mais on arrive à lâcher nos numéros, si les mecs ont besoin ils nous appelleront... haha genre, on commence à être habitués aux sourires de façade.

Et comme il faisait bien chaud toute la journée, en rentrant dans notre foret on a cédé et on s'est acheté une bouteille de bière et des noix de cajou. Depuis le temps qu'on avait pas bu d'alcool, ça nous a suffi pour être bourrés.

 

Lise à fait la lessive dans la rivière pendant que moi j'étais bourré et que j'parlais aux mouches (selon Lise).

 

 

8 janvier:

 

Alors là on a rien glandé du tout. J'ai écris quelques lettres, Lise a fait de la guitare, on s'est baignés/ lavés dans la rivière. On a vidé, nettoyé, trié et rangé la voiture et tout notre bordel. Maintenant Mac Fly est un vrai hotel roulant et on a bien pris nos habitudes pour ranger le soir et le matin. Une caisse c'est largement suffisant. Quand on voit des backpacker en van on les traite de petits joueurs.

Et petite précision, c'est étrange, les pompiers ne repassent pas… M'enfin bref…

 

 

9 janvier:


On se lève tôt pour aller passer la journée à Melbourne qui est la deuxième plus grosse ville d'australie et qui est à côté de notre foret (160 km).

Comme tout le monde nous dit que la saison ne commence que dans 1 semaine ou deux, on se dit qu'on a le temps d'aller y faire un tour. A part un camion un peu nerveux qui a tenté de nous rouler dessus, la route s'est bien passée, on arrive à Melbourne, on se paume, et on fini à Moreland, un quartier à l'extérieur de la ville. On prend le train/métro et nous voila en plein dans Melbourne.

Découverte de Melbourne et de la faune australienne

 

On mange et on se promène dans tout les quartiers cools de la ville.

http://farm4.static.flickr.com/3436/3186891028_9b8bb4b861.jpg

On nous dit que l'Australie est un mélange culturel, et on s'en rend bien compte à Melbourne (bien plus qu'à Sydney). On a vu plein de petites boutiques, le chinatown, du street art, CBD, Botanic Garden, boutiques de luxe, expo, architecture, concerts de rue…

http://farm4.static.flickr.com/3353/3186058473_59ff7f9f6c.jpg


On est bien tentés d'habiter cette ville une fois qu'on en aura fini avec le fruit-picking (encore faudrait-il que ça commence).

On s'offre un hamburger/frite monstrueux et délicieux avant de reprendre la route, et vers 22h nous revoilà dans notre foret,

http://farm4.static.flickr.com/3515/3186044763_850225a676.jpg



prêts pour passer une nuit sous la lune qui est énorme ce soir.

 

 

10 janvier:

 

Encore une journée tranquille en perspective. En plus il fait frisquet. On décide d'aller au Kyabram Fauna park : une réserve d'animaux australiens à 50 bornes d'ici (ouai ça semble énorme les distances, mais ici c'est vraiment "à côté"). On arrive dans un petit parc où la plupart des animaux sont enfermés, on peu dégoûtés. On se balade quand même et on voit nos premiers koalas, wombat, dingos, chauve-souris, émeu, perroquets qui nous parlent, plein de kangourou, crocodiles, plein de serpents… Au final on a bien apprécié et on y a passé presque 2 heures.

http://farm4.static.flickr.com/3394/3186905652_b9019294c6.jpg
http://farm4.static.flickr.com/3315/3205542186_9325e595bc.jpg
http://farm4.static.flickr.com/3394/3186899084_b424abcd92.jpg
http://farm4.static.flickr.com/3416/3186062015_ab8a75a09d.jpg

 

On se fait à manger sur la parking, on s'est fait attaquer par des mouches. Ici elles sont vraiment collantes. On avait entendu parler des mouches australiennes avant de venir, mais on imaginait pas qu'elles étaient collantes à ce point, c'est vraiment insupportable, elles rentrent dans la bouche, les oreilles, nous suivent… agiter les mains dans tout les sens devant le visage ou les assiettes ne sert absolument à rien elles se posent quand même. Bref on a mangé en 2 minutes chrono et on est rentrés dans notre foret.

Baignade, lavage, mangeage, dodotage.

Retour à l'accueil