Pokhara est la ville de prédilection des amoureux du trek. Il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux. Les plus téméraires tenteront l'escalade d'Annapurna 1, la montagne la plus mortelle du monde ! Un peu plus d'une personne sur trois qui entreprend l'ascension y perd la vie.

Le saviez-vous ?

Les premiers hommes qui ont réussi l'ascension de l'Annapurna 1 sont des français ! Il s'agit de Maurice Herzog et Louis Lachenal. C'était en 1950. À l'époque, ils étaient aussi les premiers à atteindre le sommet d'une montagne de plus de 8000 mètres d'altitude. La classe ! #Cocorico

 

On a beau aimer marcher, on n'a pas vraiment le niveau pour tenter ce genre d'aventure. Pour commencer on a préféré faire le petit trek qui mène à la Pagode de la Paix. C'est faisable en quelques heures et il parait que la vue sur l'Himalaya y est époustouflante !

 

On longe les bords du lac Phewa, particulièrement calme de bon matin. Quelques femmes nettoient leur linge les pieds dans l'eau en surveillant les enfants.

Trek vers la pagode de la paix de Pokhara

On arrive ensuite dans Pardi, un quartier populaire de Pokhara. Les habitants sont souriants, les vaches et les chiens nombreux. On parcourt les petites ruelles avec curiosité. On croise un camion qui roule au pas sur le bord de la route. Son chauffeur fait retentir une sorte de petit klaxon manuel. Il roule sur le bas côté et il se dirige vers nous. On s'est poussé en pensant qu'on le dérangeait, jusqu'à ce qu'il s'arrête et qu'on voit accourir tous les habitants des alentours avec leurs poubelles dans les mains. C'était une scène un peu suréaliste et innatendu. C'est en fait la façon dont les éboueurs du coin procèdent pour récolter les déchets. Au Népal si tu veux pas te retrouver avec ta poubelle dans la cuisine qui pue pendant une semaine t'as intérêt à être au rendez-vous quand les éboueurs passent !

Vu l'état des rues népalaises qui sont pleines de déchets, ils doivent être nombreux à rater le rendez-vous. 

Trek vers la pagode de la paix de Pokhara

Mais le quartier de Pardi, c'est surtout des boutiques et étales de marché odorantes, des enfants qui jouent dans la rue et des petites maisons colorées à étages .

Trek vers la pagode de la paix de Pokhara
Un petit ping-pong ?

Un petit ping-pong ?

Trek vers la pagode de la paix de Pokhara

On fait une halte aux Devi's Falls (पाताले छाँगो), une cascade qui disparaît sous le sol. On en avait entendu parler car son histoire est insolite :

D'après la légende, dans les années 1960 , un couple de suisse (Monsieur et Madame Devis)  se baignait tranquillement dans le lac Phewa. Le niveau de l'eau aurait monté d'un coup et la femme serait tombée dans la cascade. Ils ont réussi à récupérer son corps avec beaucoup de difficulté. Depuis la cascade s'appelle Devi's Fall en hommage à Madame Devis.

Bref, on pensait que la visite pourrait être sympa. On a un peu déchanté en voyant que son accès était payant pour les touristes. Mais après tout si c'est payant c'est que ça doit valoir le coup !

 

Devi's Fall

20NPR (0,18€) par personne

 

Et on s'est bien fait avoir, c'était tout pourri.. On aperçoit à peine la cascade (on voit surtout les rapides), il y a des ordures partout et des barrières en plastique colorées. Un micro-temple siège au milieu de tout ça avec quelques attractions pour soutirer encore quelques roupies aux touristes. 

Trek vers la pagode de la paix de Pokhara
Trek vers la pagode de la paix de Pokhara

Pour couronner le tout on y a aperçu un petit chaton qui venait de tomber dans le gouffre et s'accrochait tant bien que mal dans la végétation pour ne pas tomber à l'eau. Ses miaulements étaient déchirants mais il n'y avait rien à faire, il était dans une zone complètement inaccessible.

 

On a ensuite fait une halte dans un petit resto pas trop loin pour déguster des momos, des pakoras et un chow mein (oui, on avait faim).

 

On reprend la route vers la Pagode de la Paix. Il faut attendre le sommet d'une petite montagne en empruntant des pistes de terre qui zigzaguent.

Les rares camions qui passeront sur cette piste nous enfumeront de poussière lors de leurs passages

Les rares camions qui passeront sur cette piste nous enfumeront de poussière lors de leurs passages

On traverse de nombreux hameaux agricoles avec des rizières à perte de vue. C'est vraiment joli. Ce qui est moins sympa pour moi c'est le chiens qu'on croise dans les petits chemins. Avec ma phobie et la rage qui est endémique au pays je panique facilement. 

Trek vers la pagode de la paix de Pokhara

Après une petite heure de marche et 400 mètres de dénivelé, on arrive enfin au sommet où se trouve la Pagode de la Paix ! Elle est entourée de drapeaux de prières multicolores qui donnent une atmosphère sacrée au lieu.

Trek vers la pagode de la paix de Pokhara
Trek vers la pagode de la paix de Pokhara

Alors à quoi sert cette Pagode de la Paix ?

Après la seconde guerre mondiale, le japonais et moine bouddhiste Nichidatsu Fujii a décidé de construire des pagodes de la paix un peu partout dans le monde pour lutter contre la violence et appeler à l'unité du l'humanité. Il y en a 80 dans le monde, d'Hiroshima à San Fransisco, en passant par New Delhi, Brisbane, Londres ou Pokhara !

Bref, on en trouve deux au Népal. Celle de Pokhara a eu du mal à être construite (elle a été détruite par le gouvernement à plusieurs reprises). On y trouve des reliques de Bouddha, des statues et sculptures bouddhistes.

Vive le Disco !

Vive le Disco !

La vue depuis la pagode est à couper le souffle ! On aperçoit toute la vallée de Pokhara et les montagnes de l'Himalaya, plus particulièrement le Machhapuchhre (माछापुच्छ्रे) ce qui veut dire "queue de poisson". C'est une montagne sacrée qui n'a jamais été escaladée jusqu'à son sommet.

Trek vers la pagode de la paix de Pokhara
Trek vers la pagode de la paix de Pokhara

Pour redescendre on emprunte un chemin plus escarpé qui mène au lac Phewa. L'atmosphère est différente, on est dans un végétation épaisse, on peut se perdre facilement. D'ailleurs on s'est perdu ! On a pris un sentier qui s'arrêtait brutalement dans le vide. L'angoisse a commencé à monter. On pensait que c'était la bonne route vu qu'on avait croisé une femme seule, assise sur un rocher au milieu de rien quelques centaines de mètres avant. Obligés de faire demi-tour, on recroise cette femme et on lui demande notre chemin. C'était une touriste russe qui nous a gentiment indiqué la route à suivre et qui est ensuite parti vers le cul de sac... Bizarre ! On a entendu dire qu'il y avait eu des braquages de touristes dans le zone. Il est conseillé aux gens d'emprunter ces sentiers en groupe ou accompagnés d'un guide. Mais nous on a croisé que des vaches, des enfants, des touristes chinois qui se promènent en groupe et des arbres... Rien de bien effrayant quoi.

 

Arrivés au pied du lac, il y a un restaurant où on peut acheter des tickets pour un trajet jusqu'au centre ville en barque. Sinon on peut aussi y aller à la nage (mais c'est froid et plein d'ordures).

Trek vers la pagode de la paix de Pokhara

 

Pokhara - Pagode de la Paix en barque

360NPR l'aller (3,17€)

500NPR l'aller-retour (4,4€)

 

Normalement à ce prix là, il y a un mec qui vous emmène à bon port. On s'attendait à profiter de la tranquillité du lac mais notre "chauffeur" nous a tendu des pagaies pour qu'on rame avec lui. Seth jetait des coups d'oeil discrets vers l'arrière pour vérifier que le mec ramait avec nous. On faisait tout le boulot ! 

Trek vers la pagode de la paix de Pokhara

De retour en ville, on a dégusté quelques snacks bien mérités sur le toit de notre hôtel en observant le soleil se coucher sur la ville...

Trek vers la pagode de la paix de Pokhara
Trek vers la pagode de la paix de Pokhara
Trek vers la pagode de la paix de Pokhara
Retour à l'accueil